Lucéole est une coopérative, qui promet une relation responsable à l’énergie et qui souhaite développer les sources d’énergie renouvelable localement, notamment à travers la mise en œuvre de projets éoliens. Mais au fait, qu’est-ce qu’une coopérative éolienne citoyenne ?

C’est à Habay, il y a à peu près dix ans que Lucéole a été créée. La structure est portée par des citoyens qui, localement, souhaitent promouvoir les énergies renouvelables comme levier d’une nécessaire transition énergétique.

Dès le départ, elle s’est constituée en coopérative, avec la volonté de permettre au plus grand nombre de citoyens de la région dans laquelle elle est active de prendre part à la production d’énergie renouvelable, notamment à travers l’éolien.

En devenant coopérateur de Lucéole, chaque personne peut contribuer à la production d’énergie verte, devenir un acteur de la transition énergétique et de la lutte contre les dérèglements climatiques. Devenir coopérateur c’est prendre aussi part aux bénéfices liés à la production locale de cette énergie.

Pourquoi rejoindre une coopérative citoyenne productrice d’énergie comme Lucéole ?

Le modèle coopératif permet cependant aux citoyens ou aux communes de prendre part aux retombées économiques générées par un projet éolien, plutôt que de laisser un promoteur sans d’ancrage local d’en bénéficier seul par exemple. A travers Lucéole, les citoyens et les communes peuvent s’associer à ces projets éoliens développés localement et participer aux bénéfices engendrés par ces ressources locales.

Soyons clairs, l’objectif premier de Lucéole n’est pas financier avant tout. Nous sommes avant tout animés par la volonté de contribuer à la transition énergétique en prenant part à des projets éoliens qui se veulent les plus respectueux possibles de l’environnement.

Découvrez notre charte.

Promouvoir une approche locale et responsable du développement éolien

Lucéole ne nourrit pas les mêmes ambitions que de nombreux autres promoteurs de projets éoliens.

Pour les projets que nous initions, comme c’est le cas à Habay, nous nous distinguons par une réelle approche locale, en tenant compte des enjeux environnementaux propres à l’écosystème dans lequel les projets sont envisagés. Le choix de l’implantation, notamment, vise à minimiser les impacts liées au projet.

En prenant part à d’autres projets que nous jugeons valables et développés par des promoteurs, comme c’est le cas à Fauvillers, notre volonté est de faire valoir aussi bien les intérêts locaux que celui de la commune mais aussi des citoyens.

Si le développement éolien apparaît comme inévitable, nous souhaitons que le citoyen puisse y prendre part directement.

Comment devenir coopérateur de Lucéole ?

Chaque citoyen a la possibilité de devenir coopérateur.

Pour cela, il faut souscrire à une ou plusieurs parts d’une valeur de 100 euros.

Les coopérateurs, suivant nos principes de gouvernance démocratique et de manière transparente, participent directement aux prises de décisions importantes de la coopérative et peuvent s’impliquer dans la gestion de celle-ci. Chaque coopérateur peut faire valoir une voix à l’assemblée générale quel que soit le nombre de parts qu’il détient.

A travers notre coopérative citoyenne, une large part de la population locale peut donc contribuer à la production d’une énergie renouvelable sur son territoire.

Pour devenir coopérateur de Lucéole, n’hésitez pas vous rendre sur la page de souscription de notre site internet www.luceole.be.

La dynamique coopérative a le vent en poupe

Les coopératives citoyennes fonctionnant selon notre modèle se sont multipliées ces derniers temps.

NEWB, la banque coopérative et citoyenne, est un des exemples les plus médiatisés ces derniers mois. Mais de nombreuses autres initiatives s’inscrivant dans cette dynamique existent, révélant la volonté d’un nombre croissant de citoyens de promouvoir de nouveaux modèles économiques. Il peut par exemple tantôt s’agir d’une épicerie de village, financée, portée, et gérée par ses habitants pour maintenir un commerce de proximité, tantôt d’un média d’information.

Dans le domaine de l’énergie, en Wallonie, le réseau REScoop Wallonie fédère pas moins de 16 coopératives qui produisent de l’électricité principalement d’origine éolienne, mais aussi photovoltaïque, hydro-électrique, issue de la biométhanisation (électricité + chaleur), ainsi que de la chaleur à partir de biomasse.

Ces coopératives membres réunissent 12.000 coopérateurs et ont rassemblé 18,3 millions d’euros de capital. En 2019, elles ont produit 57 millions de kWh de quoi alimenter en électricité 16.000 ménages.

Ensemble, ces coopératives ont créé le fournisseur d’électricité coopératif COCITER. En devenant client COCITER pour votre fourniture d’électricité, vous optez pour une énergie 100% verte, locale et citoyenne. C’est le circuit court de l’énergie renouvelable. Pour plus d’information, voir le site de COCITER.Envie de rejoindre ce mouvement ? Discutons-en !