La réponse est OUI. Cependant, il s’agit d’un bruit tout à fait relatif. De grands progrès techniques ont été réalisés ces dernières années pour réduire le bruit que font les pales en tournant dans l’air. En outre, afin de limiter les nuisances, la réglementation wallonne en matière de bruit est très contraignante. La distance entre les habitations et un bon positionnemnt des éoliennes font que, la plupart du temps, le bruit des éoliennes est couvert par d’autres, comme par exemple ceux générés par une autoroute.

La norme imposée par la réglementation wallonne est de 45 décidels (dB) maximum le jour, 43 dB la nuit (40 dB en été), à l’extérieur des maisons. Cela correspond au bruit d’une bibliothèque.

Un parc éolien ne sera autorisé que s’il respecte strictement ces normes.

Des nuisances sonores couvertes par celles de l’autoroute

Le bruit est une notion complexe et particulière. L’échelle des décibels est une échelle logarithmique. Les décibels ne s’additionnent pas comme des nombres décimaux. Par exemple, si l’on écoute deux sons identiques, la sensation d’intensité sonore n’est pas doublée, mais légèrement augmentée(60 dB et 60 dB ne font pas 120 dB mais 63 dB).

Quand deux bruits de niveaux très différents (≥10dB) se côtoient, le bruit le plus fort masque le plus faible. Ainsi, près d’une autoroute, le bruit léger d’une éolienne disparaîtra, complètement masqué par le bruit du trafic. Il ne s’additionne pas à celui-ci.

La première éolienne du projet citoyen de Habay à 750 mètres de l’autoroute

Dans le cadre du projet éolien citoyen, situé entre Habay-la-Vieille et Houdemont, le bruit des éoliennes sera bien moins important que les nuisances sonores générées par l’autoroute qui sépare le parc éolien des habitations du village de Houdemont. La première éolienne, en outre, est situé à 750 m de la E411.

Pas de conséquences sur le santé humaine

En outre, si des dépassements des seuils autorisés sont identifiés lorsque le parc éolien est en fonction, la réglementation impose un bridage des machines.

En termes de santé, les recherches scientifiques les plus récentes montrent que, bien que les riverains puissent présenter des degrés de perception divers, les intensités sonores enregistrées au niveau des habitations à proximité des parcs éoliens ne génèrent pas de conséquences sur la santé humaine.

 


Pour aller plus loin :


0 Comments

Laisser un commentaire