Le Collège communal de Habay a mené à bien un de ses engagements électoraux : organiser une consultation populaire autour de l’éolien sur le territoire communal. Tout d’abord, nous souhaitons exprimer nos regrets quant à la manière avec laquelle cette consultation a été menée. La démarche a essentiellement conduit à renforcer l’opposition des citoyens sur un sujet complexe mais néanmoins crucial. Nous restons persuadés qu’elle aurait pu constituer une occasion d’ouvrir un dialogue autour du développement d’un éolien raisonné et responsable, en résumé acceptable, dans le contexte qui est le nôtre.

Aujourd’hui, les résultats de cette consultation nous montrent que seulement 40 % de la population a jugé utile d’exprimer son avis, alors que tous les moyens avaient été mis en œuvre pour faciliter la participation. Les citoyens disposaient de plus de quinze jours pour s’exprimer, soit par voie postale, soit en exprimant leur avis via Internet.

Comme ce fut le cas ailleurs, et comme on pouvait s’y attendre, c’est l’opposition aux projets qui s’est principalement exprimée dans le cadre de cette consultation. La campagne menée par les opposants, fortement anxiogène et basée sur de nombreuses fausses informations, a incité une population souvent mal informée à rejeter tout développement éolien à proximité de chez eux.

Un soutien malgré tout important à l’éolien et à Lucéole

Toutefois, on ne peut que constater que le rejet n’est pas aussi virulent qu’attendu et que le laissaient supposer les manifestations d’opposition dans le cadre des enquêtes publiques déjà menées sur la commune. Au contraire, malgré une campagne d’opposition massive (avec la distribution d’un toute-boites sur l’ensemble de la commune), 60% de la population n’a pas jugé utile de partager son avis. Au-delà, près de 40% des votants sont favorables à un développement d’un projet éolien sur la commune, une forte majorité étant en faveur du projet porté par Lucéole.

Face aux enjeux climatiques, nous pouvons nous réjouir de ce soutien, comme nous pouvons regretter aussi qu’une part importante de la population n’ait pas encore pris la mesure du défi.

Nous continuons à soutenir le développement d’un éolien responsable

Fort du soutien de nombreux habaysiens, dans sa volonté de soutenir le développement des énergies renouvelables dans le cadre d’une nécessaire transition énergétique, Lucéole va poursuivre ses travaux. Notre volonté est de permettre un développement responsable, raisonné et acceptable de l’éolien à Habay. Nous espérons que la commune, en prenant ses responsabilités vis-à-vis des enjeux climatiques et dans le respect de ses engagements passés, continuera de la soutenir. La COP 26, qui vient de se terminer à Glasgow, a encore mis en évidence que le temps des engagements est passé et qu’il est maintenant plus que temps d’agir.

Il appartient désormais aux autorités communales de se prononcer. Nous tenons à rappeler, en outre, que dans le cadre d’un octroi de permis, le Collège est invité à émettre un avis consultatif et n’est pas en capacité d’empêcher le développement d’un projet éolien sur son territoire.

Nous rappelons que nous sommes un acteur habaysien, porté par des citoyens et investi depuis plus de dix ans pour veiller à ce que de tels développements puissent se faire en tenant compte des enjeux et intérêts locaux, avec la volonté de faire des citoyens des acteurs de leur propre énergie. A ce titre, nous restons à la disposition de tous les citoyens de Habay qui souhaiteraient nous rencontrer ou disposer d’informations complémentaires sur notre projet.